RETOUR sur l’ASSEMBLEE GENERALE du MARDI 12 Novembre 2019

RETOUR sur l’ASSEMBLEE GENERALE du MARDI 12 Novembre 2019

1/ RAPPORT d’ACTIVITE SUR L’ANNÉE 2018-2019

● Les Adhésions : Le nombre d’inscrits pour l’année 2018/2019 est de 522 (en légère diminution).
Pour rappel, le seuil d’équilibre des comptes est de (550) adhésions.

● Le Rayonnement : 75 % agglomération, 20% « grande couronne », 5% plus lointains (Millau, Villefranche, Figeac…).

● Les Conférences : au nombre de 42, elles se sont diversifiées autour de thèmes portant sur :
– L’Art et Patrimoine (7 conférences)
– L’Histoire (7 conférences)
– La Littérature et Philosophie (6 conférences)
– Les Questions d’Actualité (6 conférences)
– La Géopolitique (5 conférences) avec la remarquable conférence de Laurent HASSID sur les frontières maritimes.
– La Nature domestiquée (5 conférences)
– Les Villes et Territoires (3 conférences)
– Les Regards sur l’Asie (3 conférences)

Toutes ces conférences de qualité ont été animées par des professionnels, des universitaires ou intervenants passionnés d’un thème. La fréquentation moyenne par conférence est de 150 auditeurs.

● Les Ateliers : 4 ateliers proposés,
– l’atelier d’anglais, remise à niveau, de Mme COWAN, composé de 2 séances mardi (13 participants) et jeudi (12 participants)
– l’atelier d’anglais, niveau confirmé, de Mme DEVILLERS : niveau confirmé (16 participants)
– l’atelier Rencontres philosophiques de Mme SERANGE (18 participants)
– l’atelier Écoute de la musique de JP.CAU (17 participants)
L’atelier Espagnol n’a pu être ouvert, faute de participants suffisants.
Soit un nombre total de 76 adhérents inscrits aux ateliers.

Sans oublier le Cercle des Lecteurs : Lire et Approfondir, cercle animé par C.CAMBOURNAC qui ne compte plus les années, qui réunit mensuellement une trentaine de participants réguliers, qui se rencontrent autour d’une lecture choisie en commun, notamment cette année avec les délicieuses lectures d’Olga de Bernhard Schlink ou le Baiser de Sophie Brocas….. L’objectif étant d’aller collectivement, au-delà de la lecture, au-delà d’une expérience sensible, pour accéder à la démarche d’un auteur à travers l’écriture, la structure, les thèmes, l’atmosphère.

● Enquêtes : Dans le souci de pouvoir satisfaire sans cesse la curiosité des adhérents et de leur centre d’intérêt, courant janvier 2019, une enquête a été réalisée auprès d’eux afin de connaître leurs souhaits en matière de conférences. Bon nombre de retours dont nous avons tenu compte autant que possible pour notre programmation 2019/2020. La thématique, question d’actualité, notamment à propos de ‘’Regard sur l’Europe’’ a été très demandée.

• Sortie : cette année, une centaine d’adhérents ont participé à la visite de la ville de Figeac et de son Musée Champollion des Ecritures du Monde. Grande satisfaction générale des adhérents qui souhaitent le renouvellement de cette aventure culturelle. Le choix prochain se portera sur la visite d’Albi et d’un vignoble à Gaillac.

• Réunions du Conseil d’Administration : 8 convocations où les administrateurs se réunissent et se penchent sur les besoins divers, les projets futurs et veillent à la bonne marche de l’association.
A cela s’ajoutent les rencontres avec d’autres associations UTL :
– les journées nationales de l’AUPF à Evian, représentées par les administrateurs J.TIXIER et D.DELBES,
– le colloque régional à Auch du CRUP d’OC en avril 2019 avec la création du Comité Régional des universités populaires d’Occitanie, représenté par C.CAMBOURNAC, MG.BORIES, G.LAVARENNE.

2/ RAPPORT MORAL SUR L’ANNEE 2018-2019

Avant la lecture statutaire du Rapport Moral, je voudrais évoquer ici la mémoire de Madame Annie Traiteur qui nous a malheureusement quittés cet été. Elle a été de nombreuses années un membre très actif de notre bureau et l’UTL n’oubliera pas son précieux apport dans certains moments difficiles.
Dans les Assemblées Générales, il est de tradition de lire le rapport moral en premier. Pourtant aujourd’hui j’ai tenu à m’exprimer après les rapports financiers et d’activité qui viennent de résumer une année de fonctionnement de l’UTL.
Partant de ces données, je voudrais simplement tirer quelques enseignements du passé pour mieux préparer l’avenir, une sorte donc de…Retour vers le Futur !!
Au-delà des lourdeurs protocolaires, une AG est aussi l’occasion de faciliter les échanges au sein d’une association. Je voudrais alors dès maintenant insister sur le statut associatif et totalement bénévole de l’UTL. Nous ne sommes pas un organisme public, ni l’émanation d’une quelconque collectivité, ni même de l’Education Nationale. Nous sommes un groupe d’individus curieux du monde qui les entoure et qui ont décidé de se réunir pour organiser ce qu’on pourrait appeler des « activités de loisirs cognitifs ». C’est pourquoi le CA de l’UTL (dont je salue ici le dynamisme convivial) se doit d’être la représentation de vous tous, les adhérents. Pour paraphraser la publicité du journal MIDI LIBRE, on peut dire que notre quotidien c’est vous !!
Alors, cherchons à multiplier les échanges entre adhérents et conseil d’administration, à commencer par les nombreuses questions ou propositions qui, je n’en doute pas, suivront cette intervention…
Revenons rapidement sur nos activités de l’année dernière : il s’en dégage une impression tout à fait positive, malgré la légère baisse du nombre d’adhérents ; celle-ci est sans doute liée à la richesse des propositions culturelles sur l’agglo, mais qui s’en plaindrait ?…d’autant que la moyenne de fréquentation aux conférences est, elle, en hausse sensible. Et puis grâce à la gestion rigoureuse de nos trésoriers, le déficit a été bien contenu, ne menaçant pas nos réserves. Rappelons que l’UTL a fait le choix de ne solliciter aucune subvention, ce qui est le gage de son indépendance d’esprit.
A part l’atelier d’Espagnol qui n’a pu être ré-ouvert faute d’un nombre suffisant d’inscrits, les autres ateliers ont fonctionné à la satisfaction générale.
La sortie à Figeac en avril 2019, première activité hors les murs, a ravi la centaine de personnes présentes.
Je voudrais dire un mot sur deux enquêtes réalisées cette année: une auprès de vous les adhérents pour mieux connaître vos aspirations en matière de thèmes de conférences. Elle a obtenu une centaine de réponses, chiffre statistiquement représentatif et, pour l’année qui commence, nous avons adapté les sujets aux aspirations de la majorité. Par ailleurs, l’UTL participe à une grande enquête nationale menée par le CERLIS (Centre de Recherche sur les Liens Sociaux) qui permettra de mieux nous situer parmi les autres « Universités Populaires ». Merci à tous ceux d’entre vous qui ont bien voulu répondre à ces questionnaires.
Quand on se penche sur la vie de notre UTL, il est un élément très important à souligner, c’est le partenariat de qualité que nous entretenons avec l’IUT de RODEZ. Outre les conditions d’hébergement très favorables qu’il nous apporte, l’IUT nous a sollicités au printemps dernier pour monter en commun un projet innovant : il s’agit de proposer à des étudiants volontaires un engagement bénévole dans des associations humanitaires ; nous avons ainsi été invités à trouver parmi nos adhérents des personnes engagées dans de telles associations. La démarche s’avère un vrai succès puisque à ce jour ce sont seize étudiants qui se voient proposer de s’impliquer dans douze associations et les affectations sont en cours. Au-delà de l’intérêt social de la démarche, cette collaboration intergénérationnelle est une belle ouverture !
Alors le futur dans tout ça ? Il découle tout naturellement de ce qui précède : le programme proposé en 2019/2020 semble plaire puisque le nombre d’adhésion est reparti à la hausse… un nouvel atelier de Regards sur l’Art fait presque le plein, celui d’Espagnol a pu redémarrer, une journée culturelle dans le Tarn est en cours de préparation, le projet humanitaire entre en phase active…bref, les voyants sont au vert.
Ceci m’amène à penser à deux d’entre nous qui sont encore administrateurs pour quelques minutes, n’ayant pas demandé le renouvellement de leur mandat : il s’agit de Marie-Claude Bonnet et Jean-Claude Leroux qui peuvent partir le cœur léger. Ils ont beaucoup apporté au Conseil d’Administration et ils comptent parmi ceux qui m’ont appris à aimer et à faire fonctionner l’UTL. Au nom de te tout le CA, je tiens ici à les remercier chaleureusement ! Et comme ils restent membres de l’association, ils pourront comme vous tous partager encore longtemps le plaisir de la découverte et de l’enrichissement culturel.

François ANGLES Président du CA de l’UTL